Les incroyables comestibles Roncquois

Vous aussi plantez pour tous !

La permaculture c’est quoi ?

La permaculture est un art de vivre qui associe l’art de cultiver la terre pour la rendre fertile indéfiniment avec l’art d’aménager le territoire. Elle n’est pas un mode de pensée mais un mode d’agir qui prend en considération la bio-diversité des écosystèmes; elle est un ensemble de pratiques, de principes, et un mode de pensée visant à créer une production agricole  durable. Cette production tend à être très économe en énergie (travail manuel et mécanique, carburant…) et respectueuse des êtres vivants et de leurs relations réciproques. Elle vise à créer un écosystème productif en nourriture ainsi qu’en d’autres ressources utiles, tout en laissant à la nature « sauvage » le plus de place possible.!

 

La permaculture s’appuie sur une éthique. C’est un ensemble de valeurs fondamentales qui gouvernent la réflexion et l’action.

L’éthique de la permaculture peut être résumée ainsi :

  • Prendre soin de la Nature (les sols, les forêts et l’eau)
  • Prendre soin de l’Humain (soi-même, la communauté et les générations futures)
  • Partager équitablement (limiter la consommation, redistribuer les surplus)

 

La culture en butte ?

butte permacole

 

La permaculture permet de concevoir un jardin comme un écosystème complet et dont il convient de préserver l’équilibre. De manière plus pratique, on peut utiliser les méthodes de jardinage sur buttes ou planches de culture.

Au lieu de planter ses haricots en lignes et de marcher entre elles, le jardinier butteur organise des planches de culture surélevées, d’1m20 de large environ, sur lesquelles il ne marchera jamais, séparées par des allées sur lesquelles il ne cultivera pas. Cela lui permet de diminuer considérablement les besoins de travailler le sol, voire de réduire ce travail à zéro. En revanche, il laisse travailler les êtres vivants du sol et favorise leur multiplication. C’est eux qui feront le travail à sa place.

Il prend soin de toujours laisser sur le sol une couverture, de paille, de compost ou de plantes bien vivantes. Ainsi le sol retient bien l’eau, tout en étant drainé par les galeries de ses habitants. Cette couverture, en se décomposant, enrichit perpétuellement le sol.

Il associe les espèces de plantes et d’animaux, sauvages ou domestiques. Il favorise les bonnes « mauvaises » herbes, et leur laisse une place.

Dès les premiers mois, le travail est réduit, l’arrosage allégé, la productivité accrue. Après quelques années, le sol des buttes est considérablement enrichi en humus, la terre absorbe et retient mieux l’eau, tout en restant bien drainée.

Votre jardin vous fatigue ? Vous savez ce qu’il vous reste à faire.

 

source: wikipédia

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s